PLANTATION la date sera finalement le jeudi 12 mars 2015

Le retour d'un soleil bien vigoureux nous donne l'envie de parcourir la nature, alors profitez-en pour la rendre plus agreable en participant à la plantation ce jeudi 12 Mars 2015 de 11 ha en AGROFORESTERIE, par la mise en place de 600 Arbres ....

 

https://www.youtube.com/watch?v=y2JZ3FimBeo&feature=youtu.be

Vue dans nos journaux : http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/20/2070288-agroforesterie-600-arbres-23-essences-de-plus.html

Afin de connaître le détail de la participation à la plantation 2015, cliquez sur le document qui suit :

2015 planteurs volontaires2015.planteurs-volontaires.docx (242.16 Ko)

PRESENTATION DU PROJET :

+        description générale de la ferme : types de productions

Grandes cultures (maïs, sorgho, tournesol, vesce, féverole, colza, blé, triticale, orge, couverts et double couverts).

Agriculture de conservation des sols en semis direct sous couvert végétal sur la totalité de la SAU, apport de BRF (Bois Raméal Fragmenté) sur les parcelles.

+        Production(s) prévue(s) sur la (les) parcelle(s), type d’élevage le cas échéant:

Grandes cultures (maïs, sorgho, tournesol, vesce, féverole, colza, blé, triticale, orge, couverts et double couverts).

+        Cette (ces) parcelle(s) fait l’objet de technique de couverture permanente des sols :

Agriculture de conservation des sols en semis direct sous couvert végétal sur la totalité de la SAU, apport de BRF (Bois Raméal Fragmenté) sur les parcelles.

+        Description générale du projet

Ce projet est mis en place dans le but de renforcer et compléter la couverture végétale des sols sur la ferme. Une structuration, un enrichissement en matière organique et une augmentation de l’activité biologique des sols sont attendus augmentant ainsi leur fertilité. Une amélioration de la gestion de la réserve en eau dans les parcelles (infiltration, ressuyage, réserve utile) est également recherchée. L’impact des arbres sur la biodiversité permettra de favoriser la présence d’auxiliaires des cultures, régulant ainsi la présence de ravageurs.

Le porteur de projet souhaitant conserver pleinement la vocation de production céréalière de ces parcelles, une densité d'arbres se situant autour des 50 arbres/Ha est privilégiée. L'espacement entre les alignements d'arbres est choisi selon l'optimum de réalisation des projets en Grande Culture de telle sorte qu'il soit compatible avec la mécanisation au sein de la parcelle: la largeur entre les alignements est de 25,5m, correspondant à 24 m de largeur des bandes cultivées et 1,5 m de bande enherbée au pied des arbres le long de l'alignement. La distance choisie entre les arbres dans les alignements est d'environ 6 m. L'aménagement doit prendre en compte les contraintes des travaux agricoles: des tournières de 27 m sont laissées sans arbres pour permettre le passage du pulvérisateur, ainsi que les zones de départ de pulvérisation en bord de champs.

+        modes de valorisation envisagés des arbres (bois d’œuvre, biomasse énergie, BRF,etc.):

La diversification de la production constitue une motivation importante, les arbres seront prioritairement formés pour la valorisation en tant que bois d’œuvre. Une valorisation en tant que bois énergie et BRF (bois raméal fragmenté) est envisagée en complément.  

+        Situation de la ou des parcelle(s) :

Commune : Laplume coordonnées GPS 44.1205106 / 0.5136737

Lieu-dit : Le Pech



 

 +          Ecartement prévu entre les lignes d’arbres (en   mètres) + explication technique du choix :   25,5m

Cet écartement correspond à un multiple   commun des différentes largeurs de travail des outils.

C'est un bon compromis pour garantir un   ensoleillement satisfaisant aux cultures.

 

+          Ecartement prévu entre les arbres sur la ligne (en   m) + explication technique du choix :   6m

Cet écartement permet d'obtenir la   densité moyenne de 50 arbres/ha. La proximité entre les arbres sur la ligne   permettra un effet de gainage naturel lors de leur croissance.

+          Densité(s) de la (des) plantation(s)   sur chaque parcelle (rapport nombre d’arbres/surface):   la densité est de 50 arbres/hectare sur l'ensemble de la parcelle.

+          Orientation des lignes + explication technique du   choix : Orientation Nord/Sud permettant un ensoleillement   optimal en limitant l'impact de l'ombre des arbres sur les cultures.

+          Caractéristiques pédoclimatiques de   la parcelle (ces éléments permettent d’apprécier la   cohérence du choix des essences pour les   différentes zones de la parcelle)

Les relevés   pédologiques attestent d'un sol de type argilo-calcaire (pH 7 environ)   uniforme sur la parcelle, d’une profondeur minimum de 70 cm pour les parties   les plus superficielles, ce qui permet d'envisager une plantation sur toute   la parcelle. Les zones de replat (bas de parcelles) présentent des sols plus   profonds et plus humides et permettent d'envisager des essences ayant des   besoins en eau plus conséquents. La pluviométrie moyenne annuelle de 800 à   900 mm et sa bonne répartition au fil des saisons permettent d'assurer une   bonne viabilité de l'association arbres-cultures. Le contexte topographique,   assez homogène (pente entre 10 et 30%), n'est pas contraignant quant au choix   du sens des alignements: afin de favoriser au maximum l'homogénéité de   l'éclairage des cultures, un sens d'alignement au maximum dans l'axe Nord/Sud   est privilégié.

Zone 1: Sols d'une   profondeur moyenne de 70 à 100 cm, argilo calcaire au pH de 7, la réserve en   eau est satisfaisante et n'impose pas de contraintes particulières.

Mélange d'essences proposées: érable   champêtre, charme, cornouiller sanguin, noisetier, cognassier, frêne commun,   amandier, alisier torminal, cormier, chêne sessile, chêne pubescent,   merisier, noyer noir, noyer hybride, pommier sauvage, poirier sauvage,   tilleul à petites feuilles.

Zone 2: Le sol est plus   profond et mieux pourvu en eau, cependant il n'y a pas de traces   d'hydromorphie jusqu'aux 1.20m prospectés à la tarière, sauf tout en bas de   la zone (implantation des Aulnes, saules blancs et peupliers noirs à cet   endroit précis). Dans cette zone 2, le sol est également argilo calcaire à pH   7. Il est possible et souhaitable d'implanter ici des essences plus   demandeuses en eau comparé à la zone 1.

        Mélange   d'essence proposées: érable champêtre, aulne glutineux, cornouiller sanguin,   noisetier, frêne commun, ormes de lutece et sapporo, alisier torminal, chêne   sessile, merisier, noyer noir, noyer regia, noyer hybride, peuplier noir,   saule marsault, saule blanc, tilleul à petites feuilles.

Essences d’arbres et proportion pour tout   le projet, valorisation envisagée

 

Essences

Nombre

%

Mode de valorisation envisagé

(bois d’œuvre, bois énergie)

Conduite en trogne

(nombre de sujets)

 

 

Acer   campestre

40

8,2%

Bois   énergie, BRF

 Érable champêtre

 

 

Alnus   glutinosa

10

2%

BRF,   bois d'œuvre

L’aulne   glutineux

 

 

Carpinus   betulus

30

6,2%

Bois   d'œuvre et bois énergie

 Charme commun

 

 

Cornus   sanguinea

10

2%

BRF

Cornouiller   sanguin

 

 

Corylus   avellana

10

2%

Bois   énergie, BRF

Le   Noisetier

 

 

Cydonia   oblonga

5

1%

Bois   d'œuvre

 Cognassier

 

 

Fraxinus   excelcior

50

10 ,4%

Bois   d'œuvre, bois énergie

 Le Frêne commun

 

 

Prunus   dulcis

20

4,1%

Bois   d'œuvre

 Amandier

 

 

Ulmus   lutece

25

5,2

Bois   d'œuvre, bois énergie

l'orme   Lutèce

 

 

Ulmus   sapporo

15

3,1%

Bois   d'œuvre, bois énergie

l’orme   résistant à la graphiose

 

 

Sorbus   torminalis

30

6,2%

Bois   d'œuvre

L'Alisier   torminal

 

 

Sorbus   domestica

45

9,3%

Bois   d'œuvre

Cormier   ou Sorbier domestique

 

 

Quercus   patraea

30

6,2%

Bois   d'œuvre, bois énergie

Chêne   sessile

 

 

Quercus   pubescens

30

6,2%

bois   énergie

Chêne   pubescent

 

 

Prunus   avium

25

5,2

Bois   d'œuvre

merisier

 

 

Juglans   regia

5

1%

Bois   d'œuvre

noyer   commun

 

 

Juglans   nigra

18

3,7%

Bois   d'œuvre

Noyer   noir

 

 

Juglans   nigra x regia

15

3,1%

Bois   d'œuvre

Noyer   hybride

 

 

Malus   sylvestris

5

1%

Bois   d'œuvre

Pommier   sauvage

 

 

Populus   nigra

5

1%

Bois   d'œuvre, BRF

peuplier   noir

 

 

Pyrus   pyraster

5

1%

Bois   d'œuvre

Poirier   sauvage

 

 

Salix   alba

15

3,1%

BRF

Saule   blanc

 

 

Salix   caprea

20

4,1%

BRF,   bois d'œuvre

Saule   marsault

 

 

Tilia   cordata

20

4,1%

Bois   d'œuvre, bois énergie

Tilleul   à petites feuilles

 

 

TOTAL

483

100%

 

 

 

 

 

 

 

 

+          Plan d’aménagement de la parcelle (cartographie)   :

 

ITINERAIRE TECHNIQUE DE PLANTATION

Conformément   au cahier des charges, on se référera au « Mémento de plantation »   (disponible   à ce lien) pour la mise en œuvre de bonne pratiques de plantation.

+          Préparation du sol envisagée :

 sous-solage + affinage   superficiel                                                                                                                                

 potet à la pelle + affinage   superficiel

 labour + affinage   superficiel

 autre :  

+          Produit ou matériau de paillage   envisagé :

 BRF                                                                                                                                                                                           

+          Dispositif de protection et   tuteurs :

 protection chevreuil (Ht:1,2m   diam. : 20/30cm)  

 protection volaille (Ht :   50-60cm ; diam. : 40-60cm)

 autre :

 tuteur (Ht:1,2m diam. :   6-10cm)  

 autre : 1.50m châtaigner   fendu en 18/24 de circonférence

+          Description des prestations et du type de suivi   pendant les 3 premières années :

 suivi annuel pendant 3 ans

 regarni

 conseils (taille, regarni   plants, entretien de la bande enherbée,etc.)

 autre :

Ferme du Pech LAPLUME

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×